• Positionne CAE comme un chef de file en matière de technologie numérique, en complément des simulateurs de vol et des solutions de formation
  • Offre des outils de gestion et d’optimisation des vols, des équipages, des déplacements d’aéronefs, des aéroports et des solutions en vol qui permettent d’améliorer l’efficacité de l’écosystème des vols
  • La division axée sur les opérations aériennes, RB Group et Merlot forment le nouveau groupe Services aériens – Civil de CAE

CAE (NYSE : CAE; TSX : CAE) a annoncé aujourd’hui qu’elle a conclu l’acquisition précédemment annoncée de la division axée sur les opérations aériennes de Sabre (anciennement connue sous le nom de solutions AirCentre), une gamme inégalée de solutions de gestion et d’optimisation des vols et des équipages, pour une valeur d’entreprise de 392,5 millions $US. L’acquisition comprend la gamme de produits axés sur les opérations aériennes de Sabre, la technologie et la propriété intellectuelle associées, ainsi que le transfert d’une main-d’œuvre très talentueuse.

« Nous sommes très heureux d’accueillir à CAE les clients et les employés de la division axée sur les opérations aériennes de Sabre », a déclaré Marc Parent, président et chef de la direction de CAE. « Cette acquisition, qui s’ajoute à notre transformation technologique en cours et à nos acquisitions précédentes de Merlot et de RB Group, nous permet d’étendre notre portée dans les services de gestion et d’optimisation des vols et des équipages axés sur le numérique et de créer une valeur supplémentaire pour nos clients. »

M. Parent a ajouté : « Les solutions Services aériens de CAE nous permettent d’aider les compagnies aériennes et les exploitants de jets d’affaires du monde entier à mieux gérer leurs opérations, à réduire les perturbations coûteuses des horaires, à améliorer la dotation en personnel et la prise de décisions opérationnelles, et à réduire la consommation de carburant et les émissions de carbone. Cet écosystème permet également aux pilotes et aux membres d’équipage de mieux gérer leurs activités quotidiennes, tout en les accompagnant tout au long de leur parcours de formation et de carrière. Nos clients adoptent de plus en plus de solutions numériques pour améliorer leur efficacité et leurs opérations, et nous sommes ravis d’avoir cette occasion d’élargir notre gamme de solutions innovatrices de services aériens civils. »

CAE a mis en œuvre une stratégie de croissance dans le but de sortir de la pandémie de COVID-19 avec une entreprise plus grande, plus résistante et plus rentable que jamais. Cette acquisition, la neuvième acquisition rentable pour CAE depuis le début de la pandémie de COVID-19, élargira davantage la portée de CAE auprès de sa vaste clientèle au-delà des simulateurs et de la formation des pilotes et établira l’entreprise en tant que chef de file technologique sur le marché croissant des solutions de pointe en matière d’opérations de vol et de formation des équipages. CAE s’attend à ce que la transaction ait un effet positif sur le bénéfice par action d’un pourcentage à un chiffre dans la partie moyenne de la fourchette1, et un effet positif sur le flux de trésorerie disponible encore plus élevé2 pour CAE au cours de la première année suivant la clôture.

Au cours des deux dernières années, CAE a regroupé ses activités d’opérations aériennes numériques dans le but de fournir une gamme complète de solutions conçues pour améliorer les opérations et unir les compagnies aériennes, les exploitants de jets d’affaires et les équipages dans un écosystème numérique unique, interconnecté et en pleine croissance. Avec l’ajout de cette gamme de capacités numériques, CAE s’engagera désormais auprès des pilotes à chaque étape du cycle de vie de leur carrière, de la formation et la préparation au vol, à la planification et à la programmation jusqu’à l’optimisation des routes en vol, la performance et l’analyse.

Les acquisitions de Merlot et de RB Group en décembre 2020 et en avril 2021 ont marqué des étapes importantes dans le parcours de CAE pour être le pionnier du développement d’un écosystème numérique des opérations de vol. De plus, en juillet 2021, CAE a annoncé le projet Résilience, un programme d’innovation pluriannuel pour développer les technologies de demain, notamment des solutions immersives numériques exploitant les données et l’intelligence artificielle dans l’aviation civile. Pour plus de renseignements sur la gamme de solutions axées sur les opérations aériennes de CAE, visitez ces pages.

À propos de la division axée sur les opérations aériennes de Sabre

La division axée sur les opérations aériennes compte près de 500 employés répartis dans 12 pays, dont 6 pôles (Dallas, Bangalore, Vienne, Cracovie, Montevideo et Shanghai). Elle fournit des solutions logicielles à plus de 150 compagnies aériennes clientes, avec un éventail de solutions, notamment :

  • Gestion des équipages :  Permet une planification à long terme améliorée, un suivi et une gestion novateurs ainsi qu’une aide à la décision en matière de gestion des perturbations pour aider les transporteurs à gérer les horaires des équipages et à tenir les membres d’équipage informés grâce à des données en temps réel.
  • Gestion des vols : Permet aux compagnies aériennes de gérer les fonctions essentielles des opérations aériennes afin de fournir des plans de vol efficaces et de favoriser une productivité accrue.
  • Gestionnaire de déplacements :  Aide les compagnies aériennes à obtenir un avantage concurrentiel en optimisant l’utilisation des avions et des plans opérationnels afin d’atteindre des objectifs commerciaux tels que la protection des horaires, la réduction des perturbations et des répercussions sur les passagers. 
  • Gestion des aéroports : Gérer les opérations aéroportuaires telles que la planification, l’affectation des portes d’embarquement et la dotation en personnel afin d’accroître l’efficacité opérationnelle, d’optimiser les coûts et d’améliorer l’expérience du client.
  • En vol : Couvre tous les aspects de la planification du service, de la commande des repas, des prévisions, des opérations, de la gestion des matériaux, des contrôles financiers et des rapports.

À propos de CAE

CAE est une entreprise de haute technologie à la fine pointe de l’immersion numérique qui fournit des solutions pour rendre le monde plus sécuritaire. Appuyés par plus de 70 ans d’innovations, nous continuons à réinventer l’expérience client et à révolutionner les solutions de formation et de soutien opérationnel dans les domaines de l’aviation civile, de la défense et sécurité, et des soins de santé. Nous sommes le partenaire de choix des clients du monde entier qui exercent leurs activités dans des environnements complexes, souvent dangereux et fortement réglementés où la réussite est essentielle. Grâce aux besoins permanents de nos clients pour nos solutions, plus de 60 % des revenus de CAE proviennent d’activités récurrentes. Nous avons la plus vaste présence mondiale de l’industrie, avec plus de 11 000 employés répartis dans 180 emplacements et centres de formation dans plus de 35 pays. www.cae.com  

Suivez-nous sur Twitter : CAE_Inc

Facebook : www.facebook.com/cae.inc

LinkedIn : www.linkedin.com/company/cae

Mots-clics : #CAE; #CAEpilot; #CAEcrewperformance

Mise en garde concernant les déclarations prospectives relatives à CAE

Ce communiqué de presse contient des énoncés prospectifs sur les avantages anticipés de l’acquisition par CAE de la division axée sur les opérations aériennes de Sabre (l’acquisition), l’accès de CAE aux ressources en capital, et les activités, événements et développements que CAE prévoit ou anticipe à l’avenir, y compris, par exemple, des énoncés sur la vision, les stratégies, les tendances et les perspectives du marché de CAE, les revenus futurs, les dépenses en immobilisations, les expansions et les nouvelles initiatives, les obligations financières et les ventes prévues. Les déclarations prospectives contiennent normalement des mots tels que « croire », « s’attendre à », « anticiper », « planifier », « avoir l’intention », « continuer », « estimer », « pouvoir », « devoir », « stratégie », « futur » et d’autres expressions similaires. De par leur nature, les énoncés prospectifs exigent que CAE formule des hypothèses et sont assujettis à des risques et incertitudes inhérents aux activités de CAE qui pourraient faire en sorte que les résultats réels au cours de périodes futures diffèrent considérablement des résultats indiqués dans les énoncés prospectifs. Bien que ces énoncés soient fondés sur les attentes et les hypothèses de la direction concernant les tendances historiques, les conditions actuelles et les développements futurs prévus, ainsi que sur d’autres facteurs que CAE juge raisonnables et appropriés dans les circonstances, les lecteurs ne doivent pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs, car il existe un risque que ceux-ci soient inexacts.

Les risques importants qui peuvent entraîner de telles différences comprennent notamment l’incapacité d’accéder aux ressources en capital attendues dans les délais prévus ou de les obtenir, les risques en lien avec l’acquisition comme la non-réalisation de la totalité ou d’une partie des avantages prévus ou des problèmes, des coûts ou des retards imprévus découlant de l’intégration, les risques liés à la pandémie de COVID-19, par exemple en matière de santé et de sécurité, la réduction et la suspension des opérations, la conjoncture économique mondiale, le détournement de l’attention de la direction, l’augmentation des risques informatiques, les risques de liquidité et les risques de crédit, les risques liés à l’industrie comme la concurrence, le développement commercial et l’attribution de nouveaux contrats, le niveau et le calendrier des dépenses pour la défense, les programmes de défense et de sécurité financés par le gouvernement, les contraintes touchant l’industrie de l’aviation civile, les questions de réglementation, les catastrophes naturelles ou d’autre nature, les lois et règlements en matière d’environnement, les changements climatiques, les risques relatifs à CAE comme l’évolution des normes et l’innovation technologique, la capacité de CAE à accéder à de nouveaux marchés, les activités de recherche et développement, les contrats d’approvisionnement à prix fixe et à long terme, les partenariats stratégiques et les contrats à long terme, l’approvisionnement et l’effet de levier des fabricants d’équipement d’origine (OEM), l’intégration des produits et la gestion des programmes, la protection de la propriété intellectuelle et de la marque de CAE, la propriété intellectuelle de tiers, la perte de personnel clé, les relations de travail, les risques de responsabilité civile qui pourraient ne pas être couverts par une indemnité ou des assurances, les réclamations au titre de la garantie ou d’autres réclamations relatives aux produits, l’intégration des entreprises acquises par le biais de fusions, d’acquisitions, de coentreprises, d’alliances stratégiques ou de désinvestissements, le risque lié à la réputation, les mesures d’atténuation contre une propriété, un contrôle ou une influence étrangers des États-Unis, la durée du cycle de vente, le caractère saisonnier, les retours continus aux actionnaires, les technologies de l’information et la cybersécurité, la dépendance de CAE à la technologie et à des fournisseurs tiers, la confidentialité des données, et les risques en lien avec le marché comme les opérations de change, la disponibilité des capitaux, les risques de crédit, le financement des régimes de retraite, la pratique des affaires à l’étranger, l’incertitude géopolitique, les lois anticorruption et les questions d’imposition. Par ailleurs, des différences pourraient survenir en raison d’événements annoncés ou réalisés après la date de ce communiqué de presse. De plus amples renseignements sur les risques et les incertitudes concernant les activités de CAE se trouvent dans le rapport de gestion pour l’exercice se terminant le 31 mars 2021 et le rapport de gestion pour le trimestre se terminant le 31 décembre 2021. Un ou plusieurs des facteurs décrits ci-dessus et ailleurs dans ce communiqué, ainsi que dans les documents auxquels celui-ci fait référence, peuvent être exacerbés par la prolongation de la pandémie de COVID-19 et avoir une incidence négative sur les activités, les résultats d’exploitation et la situation financière de CAE. Ainsi, les lecteurs sont informés que les risques divulgués pourraient avoir une incidence défavorable importante sur les déclarations prospectives de CAE. Les lecteurs sont également prévenus que les risques décrits ci-dessus et ailleurs dans ce communiqué de presse, ainsi que dans les documents auxquels celui-ci fait référence, ne sont pas nécessairement les seuls auxquels CAE est confrontée; d’autres risques et incertitudes actuellement inconnus de CAE ou que CAE peut actuellement considérer comme non significatifs pourraient avoir une incidence négative sur les activités de CAE. 

En attendant la clôture de l’acquisition, la division axée sur les opérations aériennes de Sabre demeure une unité commerciale entièrement intégrée de Sabre, et des états financiers distincts n’ont précédemment pas été préparés pour la division axée sur les opérations aériennes de Sabre. Par conséquent, les informations financières de la division axée sur les opérations aériennes de Sabre contenues dans ce document sont déterminées à partir des états financiers consolidés et des documents comptables précédents de Sabre et reflètent des hypothèses, jugements et allocations significatifs effectués par Sabre. La situation financière, le revenu net et les flux de trésorerie de la division axée sur les opérations aériennes de Sabre peuvent ne pas être représentatifs du rendement financier si la division axée sur les opérations aériennes de Sabre avait été une entité autonome ou était exploité indépendamment de Sabre. Par conséquent, les informations financières antérieures ou les résultats financiers futurs attendus de la division axée sur les opérations aériennes Sabre peuvent ne pas être un indicateur fiable des résultats futurs.

Sauf si la loi l’exige, CAE décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif à la lumière de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autrement. Les informations et déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse sont expressément visées par la présente mise en garde. 

Hypothèses importantes

Les déclarations prospectives de ce communiqué de presse se fondent sur certaines hypothèses, notamment un accès aux ressources en capital attendues dans les délais prévus, l’intégration et la réalisation des avantages et des synergies prévus de l’acquisition dans les délais prévus, les répercussions négatives prévues de la pandémie de COVID-19 sur les activités, les résultats d’exploitation, les flux de trésorerie ou la situation financière de CAE, y compris l’effet prévu des mesures d’atténuation mises en œuvre à la suite de la pandémie de COVID-19, les liquidités disponibles de CAE provenant de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, les montants non utilisés sur les facilités de crédit renouvelables de CAE, le solde disponible aux termes du programme d’achat de créances de CAE, les flux de trésorerie d’exploitation de CAE et l’accès continu au financement par emprunt, suffisants pour répondre aux besoins financiers dans un avenir prévisible, et aucune conséquence financière, opérationnelle ou concurrentielle importante découlant de changements de la réglementation touchant les activités de CAE. Pour plus de renseignements, y compris en ce qui concerne les autres hypothèses qui sous-tendent les déclarations prospectives formulées dans ce communiqué de presse, prière de consulter le secteur isolable concerné dans le rapport de gestion pour l’exercice se terminant le 31 mars 2021 et le rapport de gestion pour le trimestre se terminant le 31 décembre 2021. En raison de l’incidence des circonstances changeantes relativement à la pandémie de COVID-19 et à la réponse de CAE, des gouvernements, des autorités réglementaires, des entreprises et des clients face à cette crise, le niveau d’incertitude associé aux hypothèses de CAE est intrinsèquement élevé. Ainsi, les hypothèses présentées dans ce communiqué de presse et dans les documents auxquels celui-ci fait référence et, par conséquent, les déclarations prospectives fondées sur ces hypothèses pourraient s’avérer inexactes.

Mesures hors PCGR et autres mesures financières

Le présent communiqué comprend des mesures hors PCGR et d’autres mesures financières. Les mesures hors PCGR fournissent une information supplémentaire utile, mais elles n’ont pas de signification normalisée établie conformément aux PCGR et elles pourraient donc ne pas être comparables aux mesures analogues présentées par d’autres émetteurs. Le lecteur doit se garder de les confondre avec les mesures du rendement établies conformément aux PCGR, de les substituer à celles-ci ou de les comparer aux mesures similaires qu’utilisent d’autres sociétés. La direction croit que la présentation de certaines mesures hors PCGR fournit aux lecteurs une meilleure compréhension de nos résultats et des tendances tout en leur fournissant des renseignements additionnels sur nos résultats financiers et opérationnels.

(1) RPA

CAE calcule le résultat par action en divisant le résultat dilué par action des activités poursuivies attribuable aux détenteurs d’instruments de capitaux propres de CAE par le nombre moyen d’actions diluées.

(2) Flux de trésorerie disponibles

Ils correspondent aux flux de trésorerie nets liés aux activités opérationnelles poursuivies, dont sont soustraits les dépenses d’investissement en immobilisations liées à la maintenance, les autres actifs sans lien avec la croissance et les dividendes versés et auxquels sont ajoutés le produit de la cession d’immobilisations corporelles, les dividendes reçus des participations mises en équivalence et le produit des participations mises en équivalence, déduction faite des paiements.

- 30 -
Télécharger
pdf - 274 KB
Personnes-ressources
Hélène V. Gagnon
Vice-présidente principale, Affaires publiques, Communications mondiales et Responsabilité sociale d'entreprise
Presse spécialisée
Nathalie Siphengphet
Directrice, Marketing et stratégie, Solutions de formation pour l’aviation civile
Relations avec les investisseurs
Andrew Arnovitz
Vice-président principal, Relations avec les investisseurs et Gestion du risque d’entreprise
Partager