Les changements climatiques nous préoccupent tous dernièrement. Des milliers de personnes participent à des marches pour le climat partout dans le monde – c’est un sujet chaud, et avec raison.

À CAE, notre engagement envers la responsabilité sociale d’entreprise est fort, et c'est donc un sujet d'actualité pour nous. Et vous vous demandez peut-être comment réconcilier cela avec le fait que nous oeuvrons dans l’industrie de l’aviation? Comment nous positionnons-nous à la lumière des articles à ce sujet et des militants qui encouragent les gens à cesser de voyager en avion en raison de l’empreinte carbone générée par l’industrie de l’aviation?

Lorsque je me suis joint à l’industrie il y a 12 ans, la question me préoccupait aussi. C’est pourquoi il est important de connaître les faits. Laissez-moi vous en dire plus. 

L’industrie de l’aviation est responsable de 2 % des émissions mondiales de CO2. À titre de comparaison, Internet est responsable de presque autant d’émissions (2 %), tandis que l’industrie automobile produit 15 % de celles-ci. 

Infographie indiquant que l’industrie de l’aviation est responsable de 2 % des émissions mondiales de CO2

Cependant, notre industrie s’est engagée à réduire ses émissions de CO2 de 50 % d’ici 2050, par rapport à 2005 (les constructeurs d’avions d’affaires ont également signé cet engagement).

Notre industrie a été la première à prendre un engagement aussi audacieux il y a dix ans. De plus, il existe un plan pour concrétiser cet engagement environnemental, lequel tient compte de la croissance du trafic de passagers aériens.

L’industrie est constamment à la recherche de nouvelles façons d’être plus écologique :

Utilisation des biocarburants

Les biocarburants ont maintenant été certifiés et sont utilisés par diverses compagnies aériennes. Il a été démontré que sur l’ensemble de leur cycle de vie, les biocarburants peuvent réduire l’empreinte carbone du carburant couramment utilisé en aviation de 80 %. Ce n’est plus qu’une question de prix et de disponibilité avant que les biocarburants puissent réduire les émissions de CO2 des avions en service.

Nouveaux types d’avions

Au cours des dix dernières années, des avions plus respectueux de l’environnement sont entrés en service, par exemple l’Airbus A220, lequel consomme 20 % moins de carburant et réduit l’empreinte sonore produite. 

Les avions récents consomment moins de 3 litres de carburant par 100 passagers-kilomètres. Cela correspond à l’efficacité des voitures compactes les plus modernes, tout en permettant de voyager beaucoup plus loin et beaucoup plus rapidement. Environ 80 % des émissions de CO2 de l’aviation sont émises par les vols de plus de 1 500 kilomètres pour lesquels il n’existe aucun autre moyen de transport pratique.

Infographie indiquant que les avions récents consomment moins de 3 litres de carburant par 100 passagers-kilomètres, correspondant à l’efficacité des voitures compactes

Compagnies aériennes et gestion du trafic aérien

Les compagnies aériennes économisent du carburant grâce à des procédures plus efficaces et à des mesures de réduction du poids. Certaines compagnies aériennes utilisent un seul moteur au lieu de deux pour se rendre sur la piste.

Les systèmes de gestion du trafic aérien sont en train d’être améliorés grâce à une meilleure utilisation de la conception de l’espace aérien et à l’optimisation des opérations aériennes pour utiliser des routes plus directes.

Nous aussi nous participations à cet effort!

Nous pouvons être fiers du rôle que nous jouons pour améliorer la situation : la qualification de type et la formation des pilotes uniquement sur simulateurs de vol, comme nous le faisons, permettent d’éviter l’émission de millions de tonnes de CO2 chaque année et de diminuer l’utilisation et l’usure des avions.

CAE innove constamment pour accroître l’utilisation des environnements de formation synthétiques. Avec le système CAE Rise, nous permettons aux instructeurs d’offrir des formations adaptées aux besoins des clients, y compris concernant l’efficacité des vols en route.

Nous continuons de développer la prochaine génération de plateformes de simulation et nous améliorons continuellement notre performance environnementale en trouvant des solutions pour minimiser l’impact environnemental de nos activités.

CAE est bien consciente des répercussions potentielles des changements climatiques et c’est pourquoi elle a mis en place le Comité sur les changements climatiques, qui élaborera des scénarios de gestion de risques pour CAE. Nous examinerons, entre autres, les risques potentiels pour nos installations en cas d’événements météorologiques extrêmes comme les tornades, les ouragans, les inondations, etc., et les divers plans d’action qui s’y rattachent.

Regard vers l'avenir

Toutes les émissions que l’industrie aéronautique n’est pas en mesure de réduire par des mesures technologiques, opérationnelles ou infrastructurelles, ou par l’utilisation de carburants d’aviation durables, devront être compensées par des mesures fondées sur le marché à partir de 2020. 

L’OACI (Organisation de l’aviation civile internationale) a adopté le CORSIA – abréviation de « Carbon Offsetting and Reduction Scheme for International Aviation »  – le premier système mondial pour compenser la croissance du CO2 dans l’aviation internationale après 2020. Comme son nom l’indique, dans le cadre de la CORSIA, les compagnies aériennes et autres exploitants aériens compenseront toute augmentation des émissions de CO2 au-delà des niveaux de 2020. Cela signifie que les émissions nettes de CO2 de l’aviation seront stabilisées, tandis que d’autres mesures de réduction des émissions seront mises en œuvre.

L’industrie de l’aviation est préoccupée par le changement climatique et prend clairement position sur cette question. Nous pouvons être fiers de ce que notre industrie fait pour réduire les émissions de CO2. Notre défi consiste maintenant à faire connaître le plan de l’industrie au grand public. Tous les acteurs de l’industrie, y compris nous, ont un rôle à jouer à cet égard. Passez le mot!

Pour plus de renseignements, visitez les sites Web du Airport Transport Action Group, de l'organisme Aviation Benefits Beyond Borders ou téléchargez notre Rapport annuel d'activités et de responsabilité sociale EX19.

Partager