COVID-19

Apprenez-en plus sur nos activités en réponse à la pandémie de COVID-19.

Transformation de l’entraînement des forces aériennes

En 2021, CAE a fait l’acquisition de la division Formation militaire de L3Harris Technologies, qui comprend Link Simulation & Training et Doss Aviation. Ces divisions sont maintenant intégrées à CAE USA au sein du secteur Défense et sécurité de CAE.

CAE USA, à la suite de l’acquisition de l’ancienne division L3 Link Simulation and Training, dirige désormais l’équipe qui aidera à transformer les simulateurs de vol de la U.S. Air Force pour proposer un entraînement aux missions plus distribué, en réseau et cybersécurisé. CAE USA est le maître d’œuvre du programme Simulators Common Architecture Requirements and Standards (SCARS) de la U.S. Air Force, qui intégrera et normalisera les simulateurs d’entraînement aux aéronefs du service.

Dans le cadre du programme SCARS, CAE USA dirigera une équipe industrielle pour aider la U.S. Air Force (USAF) à développer une architecture commune afin d’intégrer et de normaliser les simulateurs d’entraînement de l’USAF utilisés pour former des équipages et des opérateurs aériens hautement qualifiés.

CAE USA développe actuellement un ensemble de normes communes pour la conception et l’exploitation des simulateurs, comprenant des critères de cybersécurité plus stricts pour permettre à l’USAF de relier les simulateurs entre eux, d’effectuer des mises à jour logicielles à distance et d’enrichir l’environnement d’entraînement.

Environ 2 400 simulateurs répartis dans 300 emplacements seront mis à jour avec la nouvelle architecture commune. Le premier ordre d’exécution couvre neuf emplacements et intègre les nouvelles normes aux plateformes A-10 et KC-135.

Faits saillants du programme SCARS

  • L’accent est mis sur l’uniformité et l’interopérabilité de tous les efforts du Department of Defense en matière d’entraînement.
  • La création d’une approche unique des environnements synthétiques, pour offrir aux équipages un environnement d’entraînement plus réaliste.
  • L’intégration dans des systèmes d’entraînement plus étendus afin de faciliter le passage à des opérations multidomaines.
Pour plus de renseignements, communiquez avec nous.
Partager