COVID-19

Apprenez-en plus sur nos activités en réponse à la pandémie de COVID-19.

Notre but

Aspirer à atteindre les normes les plus élevées en matière d’intégrité et de comportement éthique dans toutes nos activités

Nos objectifs
Développer et appliquer une pensée éthique et intègre à toutes nos actions et décisions
  • Veiller à ce que CAE vive et travaille en s’appuyant sur ses cinq valeurs fondamentales
  • Atteindre 100 % d’attestation de conformité au code d’éthique professionnelle de CAE par tous les employés
  • Continuer à former toute la direction et le personnel clé sur le code d’éthique professionnelle de CAE, puis étendre la formation au reste du personnel d’ici l'EX21
Mener nos activités avec des processus de renommée mondiale afin d’atteindre et de surpasser les normes de confidentialité des données et de contrôle des exportations
  • Normaliser les processus de traitement des données dans toutes les régions du monde afin d’aider à améliorer continuellement nos processus de conformité et à maintenir une sécurité et un contrôle de nos données à la fine pointe de la technologie
  • Normaliser les processus de formation sur le contrôle des exportations dans toutes les régions du monde
  • Améliorer nos processus de télétravail et notre infrastructure informatique en maintenant les niveaux de sécurité les plus élevés pour l’accès aux données techniques
  • Améliorer nos processus en matière de cybersécurité et la sensibilisation des employés
Gérer notre chaîne d’approvisionnement conformément aux normes les plus élevées en matière d’éthique et de développement durables
  • Établir et communiquer une politique sur l’approvisionnement responsable aux fournisseurs et employés
  • Évaluer la  conformité à la RSE des principaux fournisseurs représentant 50 % de nos dépenses annuelles

Faire de meilleures affaires à l’échelle mondiale

Les pots-de-vin et la corruption sont des risques auxquels sont exposées pratiquement toutes les organisations qui opèrent à l’échelle mondiale. Au cours des dernières années, nous avons pris plusieurs mesures importantes pour remédier à ces risques et renforcer notre programme de conformité.

Guidés par notre politique anti-corruption à l’échelle mondiale, nous continuerons à tirer parti de notre examen de la conformité pour renforcer notre gouvernance, notre gestion des risques et nos contrôles internes. Des évaluations des risques et des vérifications périodiques de nos domaines de risque nous permettent de surveiller nos pratiques et nos lignes directrices opérationnelles. Notre bureau de conformité travaille en étroite collaboration avec l’équipe de vérification interne pour effectuer ces vérifications. Le bureau de conformité effectue également des évaluations des risques et des contrôles sur les différents programmes selon les besoins.

Gérer nos relations avec les tiers

CAE a mis en œuvre plusieurs mesures conçues pour donner l’assurance que la société ne participe à aucune forme de corruption, que ce soit directement ou indirectement par l'intermédiaire de tiers, comme un partenaire commercial ou un partenaire d’une coentreprise, une cible d'acquisition, un entrepreneur, un fournisseur de services ou de produits ou encore une personne agissant au nom de la société. Par exemple :

  • CAE effectue un contrôle préalable (due diligence) fondé sur les risques avant de s'engager avec des tiers qui peuvent exposer la compagnie à des risques. Le niveau de contrôle exercé dépendra de quelques facteurs, notamment le pays ou la juridiction dans laquelle le tiers est situé ou qu’il fournira des services, le type de relation que CAE maintiendra avec le tiers, le type de services à fournir et les interactions possibles entre le tiers et des agents publics. Lorsque des signaux d’alerte sont identifiés, ils font l'objet d'une enquête pour que les correctifs nécessaires soient apportés.
     
  • Les ententes conclues avec les tiers sont formalisées par écrit et comprennent des dispositions adéquates pour atténuer les risques de corruption. Les tiers qui présentent des risques accrus doivent aussi signer un certificat anti-corruption à tous les ans.
     
  • Les ententes conclues avec les tiers sont revues, modifiées et renouvelés conformément aux politiques de CAE. De plus, tout changement significatif dans une relation d’affaires (comme un changement de contrôle ou de propriété) doit être divulguée afin que les mesures appropriées puissent être prises en conséquence.

Inculquer l’intégrité à l’échelle de l’entreprise

Au cours de l’exercice 2016, nous avons lancé un processus quinquennal visant à améliorer notre code d’éthique professionnelle afin de démontrer notre engagement à relever les principaux risques d’éthique professionnelle. Cela comprend l’intégration de nos priorités fondamentales en matière de RSE dans le Code et la formation de nos gestionnaires à l’application de ce code. À partir de l’exercice 2018, tous les employés devront lire et approuver notre code et accepter de l’observer sur une base annuelle.

En guise de mesure supplémentaire pour faire en sorte que nos activités commerciales locales et internationales répondent aux normes éthiques les plus élevées, les employés doivent suivre un minimum d’heures de formation au moyen d’une formation en ligne sur une base périodique. Pour l’EX20, plus de 98 % de nos employés à travers le monde ont suivi la formation en ligne intitulée « Faire ce qui est juste! ». Nous organisons également des séances de sensibilisation en personne destinées aux nouveaux employés et ceux qui peuvent être exposés à des risques plus importants dans le cadre de leurs fonctions au quotidien.

Nous employons également un système tiers de déclaration anonyme, EthicsPoint. Cette plateforme fournit aux employés, aux clients, aux partenaires et aux fournisseurs un moyen simple et sans risque de déclarer de manière confidentielle des activités susceptibles d’impliquer des comportements criminels ou des violations de nos politiques et de notre Code d’éthique professionnelle. Les employés sont fortement invités à signaler toute inconduite possible de façon à dissuader de la non-conformité et des comportements non éthiques.

CAE appuie les principes mondiaux en matière d’intégrité dans la conduite des affaires tels qu’ils sont énoncés par l’IFBEC.

Responsabilité tout au long de la chaîne d’approvisionnement

Droits de la personne

En tant que signataire du Pacte mondial des Nations Unies, nous démontrons notre engagement à respecter ses principes, entres autres en prenant des mesures pour assurer un approvisionnement responsable. Nous intégrons les considérations relatives aux droits de la personne, au travail, à l’environnement et à la lutte contre la corruption dans nos outils et processus d’approvisionnement stratégiques à l’échelle mondiale.

Les documents d’approvisionnement tels que la demande de proposition, le rapport du sondage auprès des fournisseurs et les conditions générales d’achat incluent des clauses destinées à répondre spécifiquement à la législation et à la conduite éthique des affaires. La santé et la sécurité des employés, la lutte contre la corruption, l’interdiction du travail des enfants ou du travail forcé, les matières dangereuses et des minéraux de conflit figurent parmi les problèmes abordés.

Les facteurs sociaux et environnementaux sont considérés conjointement avec des facteurs financiers au moment de prendre des décisions d’approvisionnement. Ces facteurs sont détaillés parmi les critères utilisés pour la sélection des fournisseurs.

Voir notre politique des droits de la personne

Minéraux de conflit

Nous avons établi nos politiques des minéraux des conflits et les avons communiquées à nos fournisseurs. Notre programme sur les minéraux de conflit, qui comprend des sondages sur la chaîne d’approvisionnement, appuie cette politique. Nous avons suspendu ou interrompu nos relations d’affaires avec certains fournisseurs qui n’ont pas répondu ou fourni des réponses complètes à ces sondages. Nous vérifions également les fonderies déclarées dans les sondages auprès des fournisseurs afin d’assurer leur participation au programme de fonderies sans conflit de l’Initiative d’approvisionnement sans conflit.

CAE se joint au Pacte mondial des Nations Unies

Au cours de l’exercice 2016, nous avons adhéré au Pacte mondial des Nations Unies. Depuis lors, nous avons aligné les documents clés sur les dix principes du Pacte mondial des Nations Unies et sur la Modern Slavery Act (« Loi contre l’esclavage moderne ») du Royaume-Uni. Nous demandons maintenant aux fournisseurs de confirmer leurs engagements envers des normes éthiques, environnementales et sociales élevées. Au cours de l’exercice 2017, nous avons élaboré une politique de droits de l’homme à l’échelle de l’entreprise, qui a été déployée au cours de l’exercice 2018.